Spray B

Devilbiss
ENSCI Les Ateliers - dirigé par Matt Sindal
2013

Devilbiss, société britannique fabriquant des pistolets de peinture industriels depuis soixante ans, souhaitait reconsidérer leur produit dans sa globalité en 2013. L’objet devait remettre en question l'act de peindre, être réfléchi en termes de praticité, d’efficacité, de facilité de nettoyage et de business model.

A partir de clichés de mains levées en position naturelle, j’ai dessiné cet objet pour adapter l’outil au corps et non l’inverse. Je me suis inspirée des bombes de peintures de grafitis, en associant le contenant de peinture et l’outil spray dans un même objet. Le corps contient des ballons de peinture interchangeables ce qui permet une meilleure répartition du poids et un lavage facilité. Le ballon de peinture se vide grâce à l’action de l’air sous pression qui traverse le corps du pistolet. Spray B se tient à pleine main et s’active par une longue gâchette qui sert aussi de trappe d’ouverture pour charger la peinture. La forme permet une adaptabilité dans plusieurs positions pour peindre tout type de surfaces. Il peut être posé à terre quand le peintre procède à une autre action et n’a pas besoin d’être accroché au mur.

Spray B est volontairement en rupture avec les codes formels des armes à feux, afin de donner à Devillbiss une nouvelle marge de manœuvre et atteindre aussi un autre public, comme le monde du street art par exemple.

Crédits photo : Véronique Huyghe